Manuel de muséographie, petit guide à l'usage des responsables de musée, sous la direction de Marie-Odile de Bary et Jean-Michel Tobelem, éditions Séguier Option Culture, 1998

page 223

"De sa racine latine expositio, le terme exposition avant d'abord à la fois au figuré le sens d'explication, d'exposé, au propre le sens d'exposition (exposé à...) et le sens général de présentation. De là, à la fois les sens de présentation (de marchandises), de présentation initiale (pour expliquer une oeuvre), et même de situation (d'un bâtiment : son exposition au soleil). Et de là le sens contemporain s'appliquant à la fois à l'action générale de présentation, généralement alliée à une explication pour le public, d'expôts de nature variée et sous des formes variées, à l'action particulière de mise en espace des expôts eux-mêmes et au lieu dans lequel se passe cette manifestation.

Le terme d'exposition doit se distinguer d'exhibition dans la mesure où, même s'ils ont été longtemps synonymes, en français, ce dernier a pris un sens péjoratif et n'est plus guère utilisé depuis la fin du XIXème siècle que pour les "manifestations sportives" (1884) et, depuis le début du XXème siècle, en psychiatrie.

Mais le terme exposition se distingue aussi de présentation dans la mesure où le premier terme (exposition) correspond sinon à un discours, plastique ou didactique, du moins à une plus grande complexité de mise en espace, tandis que le second (présentation) se limite à un étalage que l'on pourrait qualifier de passif. C'est en grande partie la collusion des sens propre et figuré de terme exposition qui a généré cette différence. Toutefois, en français, comme en anglais avec "display", il persiste une tendance à confondre les deux termes".

 


 

L'exposition peut être temporaire, éphémère, permanente, monographique, collective, retrospective, itinérante, thématique, en diorama, en reconstitution, scénographiée, d'interprétation (technique muséographique venue des USA et du Canada), périodique. 

« Au  sens  le  plus  général,  l’exposition  est  un  moyen  de  communication ;  elle  constitue un discours, elle est porteuse de sens. Son concepteur doit la construire  de  telle  manière  qu’elle  oriente  le  visiteur  vers  l’objet,  spatialement,  mais  aussi  conceptuellement […]. L’exposition ne peut donc jamais se réduire, uniquement et  directement à un simple dispositif instrumental mettant en  relation le visiteur avec  les choses exposées. Une caractéristique fondamentale du média exposition est le  rôle  essentiel  laissé  au  récepteur  —  le  visiteur  —  dans  la  structure  du sens ». 

L’exposition à l’œuvre de Jean Davallon, Paris, 1999 https://www.mcc.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/publications/ssim-guide-realiser-exposition.pdf page 13

 

 


 

L'art une histoire d'expositions de Jérôme GlicensteinEditions Presses Universitaires de France, 2009. https://doi.org/10.3917/puf.glice.2009.01

- L'exposition comme fiction

- L'exposition comme langage et comme dispositif

- L'exposition comme événement et comme jeu de société

- L'exposition comme site de l'art

 

 


Retour au glossaire