Une oeuvre éphémère désigne une œuvre dont la détérioration et la disparition, que ce soit par les éléments naturels, par son auteur ou par autrui, est prévue et anticipée par son auteur et intégrées dès le processus de création. Le processus de création intègre le processus de destruction de l'oeuvre. 

Une oeuvre éphémère est souvent à interpréter comme une vanité contemporaine. Au XVIIème siècle, lorsque les Natures Mortes étaient un genre très prisé, l'artiste représentait la vie qui passe, qui s'effile, qui s'étiole. Au XXème siècle, avec une oeuvre éphémère, le spectateur voit et vit cette lente finitude annoncée.

 

Questions possibles :

- Comment conserver une oeuvre éphémère ? traces photographiques, vidéos ? Une fois l'oeuvre disparue est-ce sa trace qui fait oeuvre ?

- Comment une oeuvre éphémère entre-t-elle sur le marché de l'art ? Peut-elle y échapper ?

 

 

 



Retour au glossaire