Imprimer

Etudiante à l'Université de Lorraine en arts plastiques :

"Ce début d’année s’est avéré très dur... Le travail est assez complexe et je me rends compte que ce n’est pas du tout le lycée. J’ai eu beaucoup de mal à monter dans le train.

J’aime toujours ce que je fais et je souhaite toujours continuer dans cette branche malgré les difficultés que j’ai. Je sens que tout le monde est en compétition et l’entraide n’est pas vraiment présente... mais je garde la tête sur les épaules ! "